Installation expérimentale

Installation expérimentale

L’UMR Pegase dispose d’une installation expérimentale de production laitière à Méjusseaume, mise à la disposition de la communauté scientifique.

Contexte et ambition

L’installation expérimentale de production laitière, est en charge de la réalisation des expérimentations dans le domaine de l’élevage laitier pour évaluer et concevoir de nouvelles technologies et pratiques d’élevage répondant aux attentes de la filière, du consommateur et du citoyen.

Les moyens expérimentaux mis à disposition des scientifiques et des partenaires extérieurs évoluent en fonction des besoins des expérimentateurs pour conduire des travaux autour des stratégies d’élevage et d’alimentation des troupeaux laitiers, des effets de l’élevage sur l’environnement et sur la qualité du lait.

Le dispositif expérimental animal se compose d’un troupeau bovin laitier de race Holstein et d’un troupeau caprin laitier de race Alpine. Ces deux modèles animaux présentent des différences de physiologie de la lactation intéressantes pour la compréhension du fonctionnement de la mamelle. Ils représentent par ailleurs les deux espèces les plus importantes pour la production de lait en France.

Objectifs

L’installation expérimentale de production laitière propose un partenariat de qualité pour la conduite d’expérimentations animales :

  • évolutif en fonction des besoins et du développement des nouvelles technologies de recherche,
  • fiable avec la mise en œuvre d’une démarche d’assurance qualité en recherche dans la cadre du référentiel Inrae,
  • soucieux du bien-être animal et de l’éthique en expérimentation animale.

Expertises et compétences

Le dispositif expérimental est original car il permet, sur les espèces bovines et caprines, de faire le lien entre des approches physiologiques sur la compréhension des mécanismes et leur mise en perspective dans des pratiques d’élevage pour des approches zootechniques.

Approche physiologique
physio_IEPL

Une unité d’étude de physiologie et de métabolisme équipée de  cinq salles expérimentales totalement aménageables pour mettre en œuvre des expérimentations sur bovins et caprins.

 

Au sein de cette unité, il est possible :

  • de réaliser en cinétiques des mesures de comportement alimentaire, de digestion, de physiologie et de métabolisme du tube digestif et de la glande mammaire ; une salle d’intervention chirurgicale et une équipe compétente permettent de réaliser certaines interventions pour ces études
  • de monitorer en continu des animaux (température, pH, comportement de l’animal, rythme cardiaque, débit sanguin…) en fonction des travaux de recherche
  • de réaliser des mesures de bilans sur les émissions de gaz par les animaux et leur litière en simulant différents modes de logement.
Approche zootechnique
zootechnie_IEPL

Une étable expérimentale d’une capacité totale de 150 vaches laitières et une chèvrerie expérimentale de 150 chèvres permettent des études en condition proches de celles de l’élevage pour établir les liens entre les pratiques d’alimentation et d’élevage et la qualité de lait, la santé des animaux et leur reproduction.

Dans ces installations, il est possible :

  • de distribuer individuellement un nombre très élevé de rations suivant des dispositifs expérimentaux complexes permettant d’étudier et de mettre au point des formules alimentaires en fonction des objectifs recherchés
  • d’évaluer la consommation individuelle des vaches (96 places) en fonction des rations et des animaux
  • de caractériser finement la traite par l’acquisition de données (production, vitesse, débit, durée) ainsi que la composition du lait grâce à des salles de traite équipées spécifiquement
  • de peser plusieurs fois par jour les animaux grâce à un système de pesée automatisé.

Expérimentation au pâturage

Pâturage_IEPL

L’alimentation à partir des prairies constitue un enjeu pour les ruminants (qualité des produits, bien-être, environnement, paysage, autonomie protéique, durabilité). La conduite d’expérimentation est cependant beaucoup plus complexe dans cet environnement extérieur très changeant.

L’équipe dispose de compétences et de dispositifs pour la réalisation de travaux spécifiques sur le contrôle et la caractérisation de l’herbe et de sa valeur alimentaire, de sa conduite et du type de prairie. Les installations maîtrisent des techniques spécialement adaptées à la réalisation de mesures sur les animaux dans le cadre particulier du pâturage (monitoring en extérieur, digestion, mesure des quantités ingérées).

Responsable de l'IE Production laitière
responsable_IEPL

Philippe Lamberton
Téléphone : 02 23 48 51 07
Courriel : Philippe Lamberton

ScientifiqueTechnicien·ne·s
Philippe LambertonValentin Avignon
Marine Bouhours
Gaël Boullet
Adeline Chauvin
Ophélie Dhumez
Jérémy Eslan
Antoine Eveno
Bertrand Gérard
Mathieu Guilloux
Jean-Luc Harel
Aline Le Croizier
Antoine de Miniac
Arnaud Mottin
Joseph Orinel
Jean Parois
Jean-Yves Thébault
Nadine Valette

Voir aussi

Le site de Saint-Gilles abrite aussi l'unité expérimentale physiologie et phénotypage des porcs (UE 3P), qui met en œuvre les protocoles expérimentaux liés aux recherches porcines, pour les équipes de recherche Pegase, ou pour des activités de collaboration avec des partenaires extérieurs.

Date de modification : 23 janvier 2024 | Date de création : 31 janvier 2013 | Rédaction : Pegase