Offre de stage de Master 1 - janvier/février 2024

Étude de la motivation des vaches laitières pour la diversité alimentaire : apprentissage d’un test de conditionnement opérant.

Contexte

Dans la plupart des systèmes d’élevage actuels de vaches laitières élevées au bâtiment, la gestion de l’alimentation est collective et basée sur des rations complètes. Ces systèmes ont été mis en place dans le but de simplifier la gestion de l’alimentation mais cela implique qu’en conséquence, les rations avec lesquelles sont alimentées les vaches laitières peuvent être qualifiées de monotones (uniformes, peu complexes dans leur composition et n’évoluent pas ou peu dans le temps). Le fait d’imposer aux vaches laitières une alimentation monotone peut être considéré comme une situation contraignante voire stressante pour certaines vaches du fait de l’impossibilité d’exprimer leur comportement naturel de choix et de sélection d’une variété de plantes pour composer leur ration. Le stage proposé s’inscrit dans le cadre du projet de recherche DIVA ; projet qui vise à étudier les conséquences physiologiques et comportementales du fait de donner la possibilité aux vaches laitières d’augmenter la diversité de leur régime alimentaire. En donnant la possibilité aux vaches laitières de diversifier leur régime alimentaire, nous faisons l’hypothèse que leur état de bien-être sera amélioré puisqu’elles auront la possibilité d’exprimer leur comportement naturel de choix.
Dans le cadre de ce projet, un essai expérimental sera mis en place à la ferme expérimentale de Méjusseaume (Le Rheu, 35). Deux lots de 12 vaches laitières seront soumis à deux types de régimes alimentaire : un régime monotone (ration complète) et un régime alimentaire leur donnant une possibilité de diversification (ration complète + libre accès à deux fourrages supplémentaires). Au cours de cette expérimentation, la motivation de ces 24 vaches pour une alimentation diversifiée sera évaluée de façon individuelle lors de tests de comportement de courte durée, appelés « tests de motivation », en utilisant un protocole de conditionnement opérant. Lors de ces tests, réalisés dans une aire spécifique en « U », les vaches entreront par une extrémité de l’aire de test et auront le choix entre consommer un mélange d’aliments habituels disponible à volonté et sans contrainte ou fournir un effort (réaliser un déplacement d’environ 25 m pour atteindre l’autre extrémité du « U ») pour obtenir un aliment nouveau (fourrage appétent), disponible en quantité limitée et appelé « récompense ». En amont de la réalisation de ces tests de motivation lors de l’expérimentation, il est nécessaire de réaliser une phase d’habituation ainsi qu’une phase d’apprentissage pour familiariser les animaux avec l’aire de test et leur apprendre le principe du test.

Missions

L’étudiant·e aura donc pour mission de participer à la mise en œuvre des phases d’habituation et d’apprentissage du test de motivation avec l’appui du personnel de la ferme de Méjusseaume. Il/Elle analysera, à partir d’enregistrements vidéos, les réponses comportementales des vaches laitières lorsqu’elles seront soumises aux phases d’habituation et d’apprentissage afin d’étudier la variabilité interindividuelle de la vitesse d’habituation et d’apprentissage du principe du test par les animaux.

Ce stage sera réalisé au sein de l’UMR « Physiologie, Environnement et Génétique pour les Systèmes d’Elevage » (Pegase, Saint-Gilles, 35) et plus particulièrement au sein de l’équipe « Systèmes d’élevage de ruminants laitiers » (Systell). La partie expérimentale sera mise en place à l’Installation Expérimentale Production Laitière (IEPL, Méjusseaume, Le Rheu, 35).
Ce stage offre une bonne opportunité de découverte du monde de la recherche agronomique, de formation à la conduite d’expérimentations et de tests comportementaux et d’acquisition de compétences en analyse du comportement animal.

Compétences recherchées

  • 4e année cursus ingénieur agronome ou master 1.
  • Intérêt pour les sciences animales et comportement animal.
  • Intérêt et rigueur pour la conduite d’expérimentations animales.
  • Capacités d’organisation et compétences relationnelles.

Conditions d'accueil

Lieu du stage : INRAE, UMR Pegase à Saint-Gilles et ferme expérimentale de Méjusseaume au Rheu.
Restauration le midi possible au restaurant INRAE au tarif subventionné.
Accès possible en transport en commun depuis Rennes.
Durée / période souhaitée : 1 à 2 mois. Démarrage début janvier 2024.

Contact et candidature

Par mail  à lucile.herve[at]inrae.fr avec CV et lettre de motivation.

 

Date de modification : 12 septembre 2023 | Date de création : 12 septembre 2023 | Rédaction : Pegase